VIVRE A LA CAMPAGNE

Si vous avez fait le choix ou rêvez de vivre à la campagne, si c'est pour vous une philosophie, un art de vivre, finissez d'entrer, vous découvrirez nos sujets aussi nombreux que variés ...
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une ferme en Picardie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tine
Admin
avatar

Messages : 9499
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 51
Localisation : Charente

MessageSujet: Une ferme en Picardie    Dim 15 Juin 2014, 23:03

Voilà la ferme où j'allais chercher le lait pour ma grand mère paternelle quand j'étais petite

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] elle est restée telle que .
Le propriétaire a maintenant plus de 90 ans ,il vit toujours là , il n'y a plus d'activité mais on imagine aisément la vie qui y régnait il y a de cela plus de 40 ans .
pour moi , c'est facile , j'en ai même l'odeur de l'étable qui me revient et les larmes de nostalgie ( rigole pas Mimile )

La ferme de mes grand parents est à une 50 ène de mètres de celle ci et j'y allais avec un peu d'appréhension parce qu'il n'y avait pas d'éclairage public à cette époque ( alors que les gens se déplaçaient beaucoup plus à pied ou à vélo qu'aujourd'hui et en auraient eu plus besoin ).

En entrant dans la cour fermée ,comme souvent dans les fermes de la Somme , il y avait un immense tas de fumier baignant presque dans la mare où barbotaient canards de barbarie , oies et volailles . Quelle trouille j'avais des oies  affraid  qui m'est restée longtemps . Encore maintenant je ne suis pas spécialement rassurée  Embarassed ( rigole pas Sylvie )

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
En s'enfonçant dans la cour entre les deux bâtiments , on trouvait sur la droite les granges , les remises
puis sur la droite la maison d'habitation et les étables .

Bien sur en traversant la cour de ferme ,on marchait dans la bouse et les crottes de poule , il fallait faire attention de ne pas glisser sur le trottoir de briques devant la maison maintenant remplacé par un trottoir de ciment bien régulier .
Ailleurs les silex rendaient la marche périlleuse mais la terre et la bouse faisait un tapis fertile à la pousse de l'herbe mais surtout dans mon souvenir ,à ces plantes assez rases qui donnent des petites boules jaunes ( avec mes frères et soeurs ou cousins cousines ,nous les coupions et imaginions que c'était des petits pois (  Wink  Dorigord ) , les graines du rumex , de la chicorée ... )

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans mon souvenir , la cour n'était pas éclairée mais je voyais l'entrée de l'étable illuminée d'une méchante ampoule couverte de culs de mouches dont la clarté suffisait au travail de la fermière coiffée d'un foulard pour se protéger les cheveux puisqu'elle posait son front dans le renfoncement du bas flanc de la vache juste devant la cuisse .
Avec ce contact la dame , (je ne me souviens plus de son prénom mais bien de son nom ) pouvait anticiper chaque mouvement de la vache . "Assise "sur un tabouret très bas à trois pattes ( il en existait à un seul pied ) , l'équilibre était précaire et c'était surtout l'appui sur la vache qui la maintenait le temps de la traite .
Pour se prémunir des coups de queues de vache dans la tête et surtout les yeux ( croyez moi sur parole , ça fait très mal ) la dame attachait d'un geste très sûr la queue au jarret de la vache .
La quantité de mouches dans une étable à cette époque était très impressionnante ( les hirondelles avaient de quoi se" rondire"en ce temps là ) ,les vaches se débarrassaient d'elles comme elles pouvaient mais surtout à grands coups de fouets sur les flancs et l'échine , mieux valait ne pas se trouver dans le rayon d'action  What a Face 

Les vaches étaient de race normande et flamande ou de ces deux races croisées . Des vaches calmes , placides même s'il fallait être vigilante pour la fermière que d'un coup de patte , la vache ne renverse le seau posé non pas à plat mais en travers , dans l'angle du jet de lait .
On trayait encore à la main à cette époque mais les machines à traire au pot commençaient à s'installer .
Quelle vie tout de même , et les douleurs dans les mains que ces traites et tous les autres travaux de la ferme provoquaient ...

Quand le seau de lait était plein , la dame versait le lait dans des bidons de 20 litres en aluminium à l'aide d'une passoire elle aussi en alu . On mettait un filtre en papier genre buvard pour filtrer ce lait où une mouche ou un brin de paille a pu tomber . Cette dame utilisait en plus des bas en nylon .
Le matin après la traite , les fermiers posaient ces bidons devant la ferme pour que les laitiers les transvident dans la cuve du camion .
En ce temps là , le lait n'était pas réfrigéré , j'imagine dans quel état arrivait le lait à la laiterie en temps orageux  What a Face 

Quand j'arrivais dans l'étable ,[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] très profonde à mes yeux de petite fille ,j'étais presque "éblouie" pour la lumière de l'unique ampoule sale , je saluais doucement pour ne pas apeurer les vaches et surprendre la fermière .
Mon plaisir était de sentir cette bonne et douce odeur de vache , de caresser le veau attaché court au mur derrière les vaches , de regarder le lait chaud mousseux couler doucement dans le bidon et d'attendre que la dame remplisse mon "potaulait" en alu avec une petite pinte d'une contenance d'un litre .
Une fois fait , je payais ( je ne sais plus combien )il nous arrivait d'aller jusqu'à l'entrée de la maison pour que la dame me rende la monnaie . Je remerciais enfin et là il fallait bien se hasarder dans la cour , se ré-habituer à la pénombre du soir et braver les oies de garde .

Peut être que mon destin s'est joué là , dans cette cour de ferme , dans cette étable , grâce à ces gestes doux et rassurants entre la fermière et sa vache , grâce à ces odeurs dont je garde encore un souvenir olfactif très précis ???
toujours est-il que même si j'avais une peur terrible de ces gros animaux pendant longtemps , j'ai eu un métier qui m'a permis de les approcher tous les jours .

Je suis très contente d'avoir pu prendre ces photos , cette ferme c'est mon enfance , mes vacances chez mes grands parents et plus encore ...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
dorigord
membre actif
avatar

Messages : 6106
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 68
Localisation : périgord

MessageSujet: Re: Une ferme en Picardie    Lun 16 Juin 2014, 15:14

Merci Tine pour ces évocations.
J'allais aussi chercher le lait pendant les vacances mais ma vocation a plutôt été : "tout mais pas ça". J'avais peur des vaches (un peu toujours) et je ne me sentais pas à l'aise dans tout ce milieu des bêtes : chiens(toujours), poules, volaille, lapins, (beaucoup moins) etc...
Ce qui me reste d'agréable est cette odeur de lait chaud que j'aimais déguster.
Le fils trait toujours de cette façon, mais sans tabouret, pas tous les jours (assez rarement) pas autant, souvent entre 2 et 10 litres : c'est ce que les petits veaux n'ont pas tété. Le gros bidon ne va pas sur la route pour être ramassé.
La queue est attachée également.
Il utilise toujours ce gros entonnoir avec une grille  et un filtre. Je n'avais pas pensé au bas nylon.
Ce que tu montres, ce devait être une grosse ferme déjà pour l'époque.

On dirait presque une ferme de château avec cette belle cour fermée
Revenir en haut Aller en bas
ar wiaderez
membre actif
avatar

Messages : 654
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 54
Localisation : Plelauff /Côtes d'Armor

MessageSujet: Re: Une ferme en Picardie    Lun 16 Juin 2014, 18:09

merci Tine, beaucoup de sensibilité dans ce joli témoignage. J'imagine la grande activité qu'il devait y avoir dans cette grande exploitation.
Revenir en haut Aller en bas
mimile
membre actif


Messages : 208
Date d'inscription : 28/02/2014
Localisation : Bocage Vendéen

MessageSujet: Re: Une ferme en Picardie    Lun 16 Juin 2014, 19:28

Citation :
j'en ai même l'odeur de l'étable qui me revient et les larmes de nostalgie ( rigole pas Mimile )

Mais je ne rigole pas... (pas trop fort en tous cas...) Je trouve ce que tu as écrit très beau, j'ai réellement pris plaisir à te lire, et je t'envie presque que ces sensations te soient accessibles.

Étant gamin, j'ai été beaucoup trop déplacé -environnement géographique mais aussi milieu social- pour ressentir l'emprise de quelconques racines...
Revenir en haut Aller en bas
Tine
Admin
avatar

Messages : 9499
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 51
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Une ferme en Picardie    Lun 16 Juin 2014, 21:21

Oui Mimile , c'est une chance pour moi d'avoir ces souvenirs .Mais je les sélectionne  Cool 
J'en ai occulté beaucoup d'autres aussi pour la plupart beaucoup moins agréables , même à cette période .

J'ai décidé de les écrire parce que j'ai tellement mauvaise tête que j'ai peur d'avoir oublié quand j'aurai envie de m'y mettre .

Nous sommes 6 frères et soeurs et tu sais , nous ne ressentons pas du tout les mêmes choses pour avoir vécu une même situation .
Je pense qu'on se choisit ses bons souvenirs
quant aux racines , oui , j'en ai dans ce village de Picardie mais j'en ai aussi beaucoup dans le Gers où je n'ai vécu que deux ans .

je m'étonne que tu parles "d'emprise " des racines .
On peut être loin d'elles physiquement et choisir qu'elles soient un réconfort quand on en a besoin .

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
isa
Admin
avatar

Messages : 7617
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 52
Localisation : Nord-Isère

MessageSujet: Re: Une ferme en Picardie    Lun 16 Juin 2014, 22:35

c'est une belle histoire que tu nous as raconté

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Machal
membre actif
avatar

Messages : 2217
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 62
Localisation : saône et loire

MessageSujet: Re: Une ferme en Picardie    Lun 16 Juin 2014, 22:42

Tine , ton histoire est si bien racontée qu' on s' y croirait , c' est drôle comme les souvenirs d' enfants sont marquants et 40 ans après sont si présents
Revenir en haut Aller en bas
Tine
Admin
avatar

Messages : 9499
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 51
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Une ferme en Picardie    Mar 17 Juin 2014, 20:59

Je suis en train de prendre conscience que j'ai saisi l'occasion de remonter avant que la maison de mes grands parents qu'habite ma maman( en attendant que mon frère qui est parti en Bretagne trouve un logement avec du terrain pour accueillir ses chiennes )
soit vendue incessamment sous peu .

L'autre ferme , celle de mes grands parents paternels a déjà été vendue , elle est d'ailleurs à nouveau à vendre .

quand celle de mes Gp maternels sera vendue , nous n'aurons plus de pied à terre , ni même "d'excuses " pour y retourner si ce n'est que d'aller au cimetière sur la tombe de mes grand pères , mes oncles et ma grand mère .

Je ne remonte plus que très rarement et la dernière fois déjà j'avais regretté de ne pas avoir pris de photos de ce village de mon enfance .
c'est chose faite maintenant , nous avons fait le tour du village à pied en prenant bien le temps de regarder .
J'ai des vieilles photos de ce village et j'ai essayé de prendre sous les mêmes angles pour comparer.
j'ai pris les photos des maisons qui m'évoquent des souvenirs
j'y pense avec beaucoup de nostalgie mais ça va faire partie du passé . Déjà pour mes enfants , ça ne représente plus rien .
L'année dernière nous étions passés dans le village de mon enfance dans l'Oise, devant la maison où j'ai vécu une quinzaine d'années , devant mon école primaire puis le collège , et la gare ... ils s'en foutaient , ça m'a un peu frustré mais c'était normal .

Le village de mes grands parents a une grande histoire surtout pendant la deuxième guerre mondiale .
Mon oncle ( frère ainé de mon père ) a de nombreuses histoires de cette période  il aime les raconter mais peu nombreux sont ceux qui s'y intéressent ...dommage
Je disais à mon père qu'il faudrait  ,qu'avec ses frères et soeurs qui en ont envie   ,qu'il  écrive ses mémoires . Il dit qu'il veut le faire mais je connais mon père , il ne le fera pas .
Par contre je sais que ma tante qui est religieuse a déjà écrit ses mémoires , c'est un de mes oncles qui les a mais elle ne sait plus exactement ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  l'église sous un angle , [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et sous un autre angle  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] mon père est sur le cheval le plus proche du monument  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] le même endroit 60 ans plus tard

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Annie1
membre actif


Messages : 1028
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 56
Localisation : Noyen sur Sarthe

MessageSujet: Re: Une ferme en Picardie    Mer 18 Juin 2014, 09:00

que de souvenirs , l'odeur de l'étable , du lait tout frais ....mes parents avait 1 vache .

Quand j'ai vu tes photos je me suis dit "tiens je connais ces endroits  " les briques , le monument aux morts et l'église entourée de pelouse et oui c'est pas loin du Nord tout ca . ( Nous remontons à la fin du mois ) pour aller sur les tombes
Nous faisons de la généalogie et  regrettons de ne pas avoir parlé plus avec nos parents de cette période de guerre que nos parents ont connu surtout ceux de Philippe dans ces régions c'était surement plus dur .
Revenir en haut Aller en bas
dorigord
membre actif
avatar

Messages : 6106
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 68
Localisation : périgord

MessageSujet: Re: Une ferme en Picardie    Mer 18 Juin 2014, 14:51

Une association du village natal de mon père s'est rendue chez lui pour qu'il parle du métier de son père (né vers les années 1875) qui était tonnelier (en plus de vigneron et docker à Roanne : il déchargeait les péniches.
Celui qui achetait la petite ferme de mon oncle (héritée de son père) a conservé les outils de tonnelier, il nous les a fait voir fonctionner, car ils sont encore en état; la "forge" s'est effondrée il y a bien longtemps. Mon oncle, mort en 1968, s'en servait encore à ses risques et périls quand il actionnait le soufflet.
Mon oncle avait 2 vaches pour travailler les vignes. Une photo montre mon cousin à 4/5 ans, (son neveu) sur la vache, très placide, car habituée à avoir des jougs. J'avais refusé de monter.
Revenir en haut Aller en bas
Groseille
membre actif
avatar

Messages : 2508
Date d'inscription : 04/09/2013
Localisation : Bretagne sud

MessageSujet: Re: Une ferme en Picardie    Mer 18 Juin 2014, 16:48

J'ai bien connu cette traite, Tine, le tabouret à trois pieds, avant les trayeuses. Quand j'ai essayé, je n'ai pas obtenu une goutte de lait! Une fois j'ai eu un bol de ce lait tout mousseux. Vous aviez combien de vaches? Il y avait 15 ou 20 vaches dans l'étable, et la grange entre l'étable et la cuisine. Le lait allait à la fromagerie du village, où l'on fabriquait du Comté, on allait voir et on demandait des "rognures". Un jour, ma copine la fille de la fermière n'a ramené chez elle du morceau de fromage (je pense qu'on le prenait au kilo) quasiment que la croûte. Et le village n'était pas grand: 700 habitants disait mon grand-père. On amenait les vaches au pré, avec un bâton. On les appelait "viens vite, viennnns!" Mon frère en avait carrément chevauché une.

Je me souviens de la quantité de pots que la fermière stérilisait dans un énorme poêle à bois fendu, dans sa cour. Et quand Ar wia a parlé de cardage, je l'ai revue reprendre un vieux matelas avec de petites cartes à main pour en faire des rectangles d'un moëlleux, pour faire un matelas de sa petite-fille.

Je voulais être fermière, comme elle. Elle savait tout faire.

On allait au tas de fumier pour les vers pour la pêche. On s'est fait des cabanes avec les bottes de foin. On faisait exploser des bouteilles avec un pétard dedans dans le lavoir.

Dans le village, il y avait un fabriquant de luges, qui avait un élevage de chiens courants, les brunos du Jura. On jouait aux chaises musicales sur les plots de la balance à charrette.

Quand j'y suis retournée en 95 j'ai craqué...  Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Tine
Admin
avatar

Messages : 9499
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 51
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Une ferme en Picardie    Mer 18 Juin 2014, 20:56

Je vois que pour vous aussi les bons souvenirs sont là .

Nous aussi on jouait dans le tas de foin chez mon oncle , c'était des petites bottes , on faisait des toboggans , on se laissait tomber
il n'y avait pas de danger , en tout cas nos parents nous laissaient faire , on n'était élevé dans du coton comme maintenant  Rolling Eyes 

Quelle époque tout de même

Groseille , à l'époque où j'allais chercher le lait dans cette ferme , mes grands parents n'étaient plus en activité , ils n'avaient plus de vaches .
Du temps où ils en avaient chacun des enfants trayait sa vache avant de vaquer à ses occupations : école , travail ...et aussi en revenant du bal avant d'aller se reposer  Laughing 


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une ferme en Picardie    

Revenir en haut Aller en bas
 
Une ferme en Picardie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fermeture de la FERME D ANTAN à Creuse
» projet ferme caprin, éco construction, chantier participatif
» La Ferme de Beaumont !
» Bonjour de la Ferme de la Magdelaine
» Ferme d'élevage en Thaïlande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIVRE A LA CAMPAGNE  :: Alentours :: Vos balades-
Sauter vers: