VIVRE A LA CAMPAGNE

Si vous avez fait le choix ou rêvez de vivre à la campagne, si c'est pour vous une philosophie, un art de vivre, finissez d'entrer, vous découvrirez nos sujets aussi nombreux que variés ...
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une autre plante étudiée en ethnobotanique, non comestible

Aller en bas 
AuteurMessage
dorigord
membre actif
avatar

Messages : 6609
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 69
Localisation : périgord

MessageSujet: Une autre plante étudiée en ethnobotanique, non comestible   Dim 03 Fév 2013, 18:47

Le pétasite : Petasites pyrenaicus


Ou héliotrope d'hiver, pétasite des Pyrénées, pétasite odorant)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


« Les pétasites (genre Petasites, famille des astéracées ou composées) sont des plantes assez proches du tussilage,
Ils fleurissent avant l'arrivée des feuilles. Ces feuilles sont parfois assez spectaculaires, pouvant atteindre 50 cm de diamètre pour Petasites albus et jusqu'à 1 m pour Petasites hybridus, deux plantes inconnues dans notre région. La principale particularité du genre, c'est que certains pieds ne comportent presque que des fleurs femelles, tandis que d'autres ne comportent presque que des fleurs hermaphrodites.
Le genre doit son nom aux grandes feuilles de certaines espèces, comparées à des bérets ou des chapeaux (grec petasos = chapeau, parasol). » internet

Petasites pyrenaicus syn. Petasites fragrans : plante méditerranéenne de petite taille, au bord des chemins, et fleurit de l'hiver au printemps, de décembre à avril. Les feuilles basales poussent en même temps que les fleurs. Elles sont vert clair, arrondies, en coeur à la base, finement crénelées. Les feuilles caulinaires se présentent sous forme de gaine. Tige molle, velue. Capitules roses en grappe lâche. Fleurs délicatement parfumées (parfum de vanille). Nom catalan : barretera.


En Dordogne, il existe aussi Pétasites hybridus ou officinalis.
Il a un rhizome et peut être envahissant. Les feuilles et les fleurs ne sortent pas forcément au même endroit, puisqu'ils poussent sur le rhizome.
L’officinale est très gros : les feuilles peuvent atteindre 50cm de diamètre et poussent dans des lieux humides.
On l’appelle aussi l’herbe aux teigneux, l’herbe de la peste.

Autrefois elle servait dans de nombreuses indications :
-cicatrisant
Contre l’asthme
Contre la migraine
Contre la rhinite chronique.

Mais elle contient un alcaloïde assez toxique : alcaloïde pyrrolizidinique
En pharmacie, ils commercialisent des extraits du pétasite où cet alcaloïde a été enlevé, car cet alcaloïde n’a aucune propriété bénéfique et peut induire un cancer du foie s’il est consommé en quantité importante ou répétée.
Cet alcaloïde se trouve aussi dans une partie des Borraginacées : dont la bourrache, la consoude : donc à éviter de consommer sauf les fleurs de bourrache en petites quantités. Si possible avec du plantain qui est un draineur et diurétique, ou du pissenlit, également diurétique
Par contre on peut l’utiliser en externe sur des entorses avec des compresses.

Pour faire la différence entre tussilage et pétasite :
Le tussilage a des feuilles arrondies, le pétasite a les feuilles avec des angles

L’avantage du pétasite est qu’il fleurit en hiver et que ses fleurs ont un parfum de vanille lorsqu’on les effleure en passant à côté.
Les photos que j'ai prises ce matin : (nous avions du soleil)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Une autre plante étudiée en ethnobotanique, non comestible
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche fougère ou autre plante d'ombre
» Une autre plante étrange : Lysichiton americanum
» jolie petite plante
» Caryopteris : qui connait?
» Phormium tenax

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIVRE A LA CAMPAGNE  :: A la Maison :: Trucs et Astuces :: Côté Herboristerie-
Sauter vers: